Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Interventions dans toute la France

Que faire en cas de remontées capillaires ?

Schéma remontée capillaire
Sommaire

Vous constatez la présence de remontées capillaires dans votre habitation ?

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment être bien sûr que vous avez affaire à un problème de remontée capillaire, et qui contacter le cas échéant.

Comment être sûr qu’il s’agit bien de remontée capillaire ?

Le phénomène de remontée capillaire se produit lorsque de l’eau remonte depuis le bas des murs (généralement via les fondations) et cause d’importants dégâts dans votre habitation.

Plus le matériau est poreux, plus il est perméable aux remontées capillaires et représente un risque pour votre habitation.

Généralement, une remontée capillaire se manifeste par la présence d’un ou plusieurs symptômes suivants :

  • La présence d’un fort taux d’humidité,
  • L’apparition de salpêtre,
  • L’apparition de taches marrons ou noires sur les murs,
  • L’apparition de cloques et d’auréoles,
  • Le décollement de papier peint,
  • La dégradation des plâtres et enduits,
  • L’apparition de moisissure sur les parquets et moquettes,
  • Etc.

A qui faire appel en cas de remontée capillaire ?

Si vous suspectez un problème de remontée capillaire dans votre logement, nous vous conseillons de commencer par faire appel aux services d’une société spécialisée en recherche de fuites.

Celle-ci sera en effet en mesure de mener une recherche de fuite sur l’ensemble de votre logement afin de déterminer si des fuites ou points infiltrants sont à l’origine du phénomène de remontée capillaire, ou bien si la ou les causes sont à chercher ailleurs.

De plus, avant de faire appel à un prestataire spécialisé dans les travaux d’isolation, nous vous conseillons de plutôt faire appel à une société n’intégrant pas la réparation dans ses prestations afin de bénéficier de la prestation de diagnostic la plus neutre possible. En effet les investigations et travaux pouvant être nécessaires en cas de remontées capillaires avérées peuvent avoir un cout élevé, et un professionnel intégrant à la fois le diagnostic et la réparation dans sa prestation pourrait être suspecté de gonfler artificiellement les dégâts.

Nous vous recommandons donc de choisir un prestataire qui puisse agir en tant que « tiers de confiance ». Un prestataire comme Ax’eau disposera de compétences spécifiques et pourra vous proposer une prestation exhaustive en recherche de fuites et diagnostic de réseaux, le tout avec un tarif maitrisé.

Avant d’entamer tous travaux de réparation, n’hésitez donc pas à prendre contact avec nos experts ou à visiter notre page explicative sur la recherche de fuites pour découvrir comment le contenu de notre prestation.

Nos experts vous aideront à y voir plus clair sur les causes potentielles de remontées capillaires dans votre habitation.

Remontée capillaire sur un mur

Remontée capillaire : éléments à vérifier

La localisation des dégâts dans votre habitation

En raison de leur nature, le phénomène de remontée capillaire se manifeste généralement au rez-de-chaussée d’une habitation, au plus proche des fondations du bâtiment.

Ainsi, si vous constatez la présence des symptômes évoqués précédemment (tâches, peinture écaillée, cloques ou auréoles) sur des murs à l’étage de votre habitation, le phénomène de remontée capillaire sera à exclure car bien trop éloigné des fondations de l’habitation (hors cas spécifiques comme une maison semi-enterrée ou autre). Dans ce cas-là, vous aurez probablement affaire à un dégât des eaux résultant d’une fuite invisible sur l’une de vos canalisations ou résultant d’un phénomène d’infiltration non découvert en façade ou sur une toiture.

Le type d’habitation

Une maison ancienne dont les fondations sont construites à même le sol (sans vide sanitaire) avec des matériaux poreux sera plus susceptible de présenter un risque de remontée capillaire qu’une maison récente construite avec un vide sanitaire.

De même lorsqu’une partie de la maison est enterrée, celle-ci sera plus susceptible de rencontrer ce type de phénomène.

La hauteur et la localisation des dégâts sur votre mur ou votre cloison

En fonction de la porosité du matériau, le phénomène de remontée capillaire se manifeste jusqu’à environ 1,20m sur un mur. Au-delà de cette hauteur si vous constatez de l’humidité ou des cloques sur votre mur, le phénomène de remontée capillaire ne sera probablement pas à l’origine de votre dégât.

Si vous constatez donc la présence de porosités sur votre mur au-delà de cette hauteur, vous n’avez probablement pas affaire à un phénomène de remontée capillaire mais probablement à un dégât des eaux pouvant résulter d’une fuite non identifiée sur une canalisation (rupture de canalisation) ou d’un problème d’infiltration en façade ou sur le toit.

Attention : si vous constatez la présence de tâches, porosités ou cloques à la hauteur d’une fenêtre, cela peut signifier qu’un défaut d’étanchéité sur la fenêtre est peut-être à l’origine de votre dégât via un phénomène d’infiltration.

Nettoyage humidité sur un mur

Quelles conséquences sur votre logement et votre santé ?

Les conséquences sur votre logement

Comme vu précédemment, les remontées capillaires peuvent donc être à l’origine de dégâts sur vos murs et peuvent même endommager les fondations d’une habitation, pouvant aller jusqu’à compromettre la stabilité du bâtiment.

Le phénomène de remontée capillaire peut également entrainer une hausse de la consommation énergétique de votre logement, car chauffer ou déshumidifier un logement humide réclame plus d’énergie.

Les conséquences sur votre santé

Les remontées capillaires peuvent avoir des conséquences directes ou indirectes sur votre santé. Un taux d’humidité élevé peut notamment contribuer à une irritation de la peau (eczéma), à des maux de tête ou une accentuation de la fatigue, voire même jusqu’à des nausées ou vomissement ainsi qu’à l’apparition de maladies respiratoires chroniques (toux, asthme, rhinites etc.)

Enfin, un développement d’allergies et une irritation des yeux peuvent survenir.

Lorsque la présence d’un déshumidificateur ne suffit plus, il est temps de trouver la source du problème afin de pouvoir prendre des mesures pour identifier l’origine de la remontée.

Causes et origines des remontées capillaires

Les causes les plus classiques

Les causes à l’origine de remontées capillaires peuvent être variées. Parmi les causes, on peut par exemple citer :

  • Des fuites d’eau sur des canalisations intérieures, avec infiltrations jusqu’à la dalle de l’habitation,
  • Des eaux de pluie mal évacuées (détérioration des drains d’évacuation, construction sur un terrain en pente ou dans une cuvette), très courant lorsqu’une partie de la maison est enterrée,
  • Un défaut d’étanchéité au niveau des fondations (arase ou coupure étanche absente)

Les causes peuvent être multiples mais difficiles à localiser. Il devient alors nécessaire de pouvoir identifier précisément l’élément à l’origine de la remontée capillaire.

Est-ce que cela signifie que j’ai une fuite ?

Pas nécessairement car comme nous l’avons vu haut, plusieurs causes peuvent être à la source d’apparition d’un phénomène de remontées capillaires.

Une fuite d’eau sur un réseau peut donc être une cause potentielle de remontées capillaires, mais de nombreux facteurs extérieurs à votre réseau peuvent être à l’origine du phénomène.

Carte Ax'eau France
Ax'eau près de chez vous

Une spécialiste d’Ax’eau se trouve forcément à moins d’une heure de chez vous